Confinement: véhicule immobilisé

06/04/2020

En cette période de confinement, vous vous retrouvez peut-être avec un véhicule totalement immobilisé à votre domicile.

Vous trouverez ci-dessous quelques astuces afin de ne pas vous retrouver avec de mauvaises surprises d'ici quelques semaines.

1. Garage

Si vous en avez la possibilité, laissez-votre voiture à l'abri dans votre garage. A l'abri de la poussière et d'éventuels autres saletés qui pourraient faire des dégâts sur votre peinture alors meêm que les car-wash sont actuellement tous fermés dans le pays.

2. Préservation de votre batterie

Depuis l’instauration de la mesure de confinement, différents organismes, tels que la VAB, constatent l’arrivée de nombreuses pannes de batterie, inhérentes au fait que la plupart des véhicules ne roulent pas, ou du moins très peu. Pour pallier à ce problème, il est conseillé, pour les personnes possédant un véhicule doté d’une batterie ancienne, de faire tourner son moteur une quinzaine de minutes à environ 1.500 tours/minute, afin de la recharger. 

Par contre, nous ne vous conseillons pas de débrancher la batterie, cette manoeuvre pourrait entrainer une remise à zéro de tous vos paramètres prédéfinis et informations inférentes aux véhicules une fois celle-ci rebranchée.

3. Pneumatique

Les pneumatiques sont également mis à rude épreuve durant le confinement. Ces derniers doivent en effet supporter le poids du véhicule durant de longues périodes. Pour cela, nous vous recommandons de bouger légèrement votre véhicule toutes les semaines, afin de changer de points d’appuis. Dans le même temps, n’hésitez pas à rajouter 0,5 bar de pression par pneu, si vous en avez la possibilité à votre domicile.

4. Essence

Il est conseillé de ne pas laissé votre réservoir au plus bas si votre véhicule reste à l'arrêt.

En effet, de la boue ou une couche de particules, de dépôts et de poussières peuvent se former avec le temps dans votre réservoir s'il est vide d'essence et après plusieurs jours d'arrêt. Evidemment, ce n'est pas bon pour votre véhicule, puisque lors du redémarrage, le moteur ira puiser dans ces saletés et cela risque de l'endommager. Vous pouvez alors remplir votre réservoir, pas au maximum puisque l'essence se détériore au fil du temps, mais simplement à moitié.

5. Choyer vos essuie-glaces

Avant qu'ils ne grincent et que ce bruit ne devienne insupportable quand ils sont activés, protégez vos essuie-glaces. Après plusieurs jours d'inactivité, leur caoutchouc semble ne plus vouloir se décrocher du pare-brise. Alors, pour éviter qu'ils ne se déchirent en les remettant en route, vous pouvez les envelopper dans du film plastique ou une serviette avant de les reposer.

 

Et pour les véhicules électriques ?

"Lorsque la voiture électrique est immobilisée pour une longue période, il est conseillé de la brancher aussi souvent que nécessaire afin d'éviter que la batterie ne se décharge. En effet, laisser son véhicule électrique en batterie faible sur une trop longue durée peut affecter son autonomie et endommager la batterie", recommande ainsi Zeplug, leader français des solutions de recharge en copropriété et en entreprise.

Il faut conserver un niveau de batterie entre 50% et 75%. Attention en effet à ne pas laisser votre véhicule électrique branché en permanence ou à 100%. Cela entraîne a contrario un vieillissement prématuré de la batterie.

Dans l'idéal, il faut aussi stationner dans un endroit clos à température ambiante, ni trop chaud, ni trop froid, l'idéal serait une température aux alentours de 15°C, ce qu'on retrouve dans un garage à domicile ou une place dans un parking souterrain.